colostomie stomie digestive

colostomie stomie digestive

La colostomie est une ouverture chirurgicale à travers laquelle une petite portion du colon sort de l'abdomen. Cette ouverture, appelée stomie, permet aux matières fécales d'être évacuées directement.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

mardi 10 janvier 2012

La colostomie

La colostomie, une stomie digestive temporaire ou définitive

La colostomie est une ouverture chirurgicale à travers laquelle une petite portion du côlon sort de l'abdomen. Cette ouverture, appelée stomie, permet aux matières fécales d'être évacuées directement hors du corps sans transiter via la partie endommagée du côlon. Après une colostomie, les matières fécales passent par la stomie, l'ouverture sur l'abdomen, et sont recueillies dans une poche.

La colostomie peut être temporaire ou définitive. La disparition du contrôle volontaire de l'intestin oblige le stomisé à rester très attentif à la consistance et la fréquence des émissions de selles de la colostomie. En effet, elle peut varier en fonction de la portion de l'intestin d'où est pratiquée la colostomie.

 Cancer du gros intestin (PDF 506Ko)
Retour en haut de page
Principales causes du placement d'une colostomie

  • Le cancer du côlon droit inextirpable ou en occlusion.
  • Les plaies importantes au côlon.
  • Les volvulus du côlon avec des rétro dilatations importantes et risqueanastomotique

Pour la colostomie gauche :

  • Les cancers colorectaux : ce sont les cancers du côlon, du rectum, de l’anus.
  • Les maladies infectieuses, inflammatoires du côlon et du rectum : diverticulose colique, perforation, occlusion, hémorragie massive, recto-colite-ulcéro-hémorragique, maladie de Crohn à localisation colique, inflammations chroniques ou aiguës comme la sigmoïdite
  • Les colostomies en tant que dérivation provisoire d’une anastomose colique ou colo-rectale
  • D’autres causes : les mises au repos, les fistules coliques et rectales, les traumatismes (entraînant notamment des perforations), la rectite post radique, les colites nécrosantes ou ischémiques, l’endométriose du rectum et de la charnière rectosigmoïdienne, les affections congénitales (imperforation anale, méga côlon congénital, maladie de Hirschsprung), volvulus du côlon sigmoïde, section de la moelle épinière.
Retour en haut de page
L'irrigation colique

L’irrigation colique est un lavement évacuateur qui est administré grâce à un matériel spécifique dans une colostomie gauche.

Son but est d’évacuer en une manœuvre tout le contenu du côlon, ce qui aura comme conséquence directe l’absence d’évacuation des selles pendant les 48 à 72 heures qui suivent ce lavement.

Le patient colostomisé gauche qui s’irrigue retrouve une pseudo continence intestinale du fait qu’il décide et gère le moment de l’évacuation de ses selles.

L’irrigation colique a aussi un impact sur l’évacuation des gaz qui seront moins nombreux et donc plus discrets.

Un appareillage spécifiquement adapté à leurs besoins existe :

  • Mini poches.
  • Tampons de continence qui offrent confort, liberté des mouvements et sécurité en toute discrétion.

L’irrigation colique influence donc positivement la qualité de vie de ceux qui la pratiquent.

Retour en haut de page